Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 323

Chapiter 17 — Les précurseurs du matin

Une des vérités les plus glorieuses et les plus solennelles du christianisme est celle qui annonce une seconde venue de Jésus-Christ pour achever la grande œuvre de la rédemption. Pour les enfants de Dieu, pèlerins séculaires de “la vallée de l’ombre de la mort”, la certitude que celui qui est “la résurrection et la vie” va revenir pour les emmener avec lui dans la “maison du Père”, est une perspective ineffable. La doctrine du second avènement est la clé de voûte des Ecritures. Dès le jour où nos premiers parents ont eu le malheur de se voir exilés de l’Eden, les vrais croyants ont eu les regards fixés sur celui qui doit venir briser la puissance de l’ennemi et les réintroduire dans le paradis perdu.

Les hommes pieux des siècles passés ont vu dans la venue du Messie en gloire la consommation de leurs espérances. Enoch, le septième homme depuis Adam, “qui marcha avec Dieu trois cents ans”, put contempler de loin la venue du Libérateur. “Voici, dit-il, le Seigneur est venu avec

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»