Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 49

Chapiter 3 — L’apostasie

Dans sa seconde épître aux Thessaloniciens, saint Paul prédit une profonde altération de la piété devant aboutir à l’établissement de la puissance papale. Il déclare que le Seigneur ne reviendra pas avant que “l’apostasie soit arrivée ... et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu”. L’apôtre avertissait encore les croyants en ces termes: “Le mystère de l’iniquité agit déjà.”12 Thessaloniciens 2:3, 4, 7. Il voyait alors s’insinuer dans l’Eglise des erreurs qui préparaient le chemin au développement de la papauté.

Peu à peu, modestement et en silence d’abord, puis plus ouvertement à mesure qu’il prenait des forces et recevait plus de crédit, ce “mystère de l’iniquité” poursuivait son

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»