Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 501

Chapiter 27 — Réveils modernes

Partout où la Parole de Dieu a été fidèlement annoncée, les résultats en ont attesté la divine origine. L’Esprit de Dieu a accompagné ses serviteurs, revêtu leur parole de puissance et réveillé la conscience des pécheurs. La “lumière qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme”, a illuminé les replis les plus secrets de leur âme, et ce qui était caché dans les ténèbres a été mis en pleine lumière. Un sentiment profond de leur culpabilité s’est emparé de leur esprit et de leur cœur. Ils ont été convaincus “en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement” à venir. Un sentiment très vif de la justice de Jéhovah les a saisis, et, terrifiés à la pensée de paraître devant celui qui sonde les cœurs, ils se sont écriés: “Qui me délivrera?” Aussi, quand la croix du Calvaire, sacrifice infini consenti par Dieu lui-même pour sauver le pécheur, s’est présentée à leurs regards, ils ont compris que seuls les mérites de Jésus-Christ pouvaient expier leurs transgressions et les réconcilier avec Dieu. Humbles et croyants, ils ont accepté “l’agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde”, et dont le sang leur a obtenu la “rémission”.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»