Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 680

Les jugements de Dieu fondront sur ceux qui veulent opprimer et anéantir son peuple. Si sa longue patience enhardit les méchants et les encourage dans la transgression, leur châtiment, pour être différé, n’en est ni moins certain, ni moins terrible. “L’Eternel se lèvera comme à la montagne de Pératsim, il s’irritera comme dans la vallée de Gabaon, pour faire son œuvre, son œuvre étrange, pour exécuter son travail, son travail inouï.”1Ésaïe 28:21. Punir, pour notre miséricordieux Père céleste, est une tâche étrange, inaccoutumée. “Je suis vivant! dit le Seigneur, l’Eternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure.”2Ezéchiel 33:11. Le Seigneur est “miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité. ... [Il] pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché.” Et néanmoins, il “ne tient point le coupable pour innocent”. “L’Eternel est lent à la colère, il est grand par sa force; il ne laisse pas impuni.”3Exode 34:6, 7; Nahum 1:3. C’est par des châtiments terribles qu’il défendra les droits de sa loi outragée. On peut juger de la sévérité du châtiment qui attend le transgresseur par la répugnance que le Seigneur éprouve à faire justice. Telle nation, qu’il a longtemps supportée et qui ne sera frappée qu’après avoir comblé la mesure de ses iniquités, boira enfin la coupe de sa colère sans mélange de miséricorde.

Dès que Jésus n’intercédera plus dans le sanctuaire, le vin de la colère de Dieu, dont sont menacés les adorateurs de la bête et de son image et ceux qui reçoivent sa marque,4Voir Apocalypse 14:9, 10. leur sera versé. Les plaies dont souffrit l’Egypte quand Dieu était sur le point d’en faire sortir son peuple étaient de même nature que celles, plus terribles et plus universelles, qui fondront sur le monde avant la délivrance finale du peuple de Dieu. Le voyant de Patmos en parle en ces termes: “Un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête, et qui adoraient son image.”

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»