Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 578

ni dans les enfers aucune puissance capable de lui résister. Mais la malédiction que Balaam ne put faire venir sur le peuple de Dieu, il réussit enfin à la lui attirer en le faisant tomber dans le péché.

Satan sait très bien que toute la puissance de l’armée des ténèbres ne peut rien contre l’âme la plus faible qui se cramponne à Jésus-Christ, et que, s’il l’attaquait ouvertement, il essuierait une défaite. Alors, embusqué avec ses suppôts, il s’ingénie à faire sortir les soldats de la croix hors de leur forteresse, prêt à abattre tous ceux qui s’aventureront sur son terrain. Notre seule sécurité se trouve dans une humble confiance en Dieu et dans une obéissance intégrale à tous ses commandements.

Sans la prière, nul n’est en sûreté un seul jour ni une seule heure. Supplions tout spécialement le Seigneur de nous donner l’intelligence de sa Parole où sont dévoilés les pièges de Satan, ainsi que les moyens d’y échapper. Le diable est expert dans l’art de citer les Ecritures et de les interpréter à sa façon pour nous faire trébucher. Etudions-les donc avec humilité, sans jamais perdre de vue notre dépendance de Dieu. Tout en nous tenant constamment sur nos gardes contre les artifices du Malin, répétons avec foi: “Ne nous laisse pas succomber à la tentation!”

*****

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»