Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Tragédie des Siècles, Page 666

mis un terme à son intercession, lève les mains et s’écrie d’une voix forte: “C’en est fait!”1Apocalypse 16:18. Puis, tandis que toutes les armées angéliques déposent leurs couronnes, il proclame solennellement: “Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.”2Apocalypse 22:11. Le sort de tous les hommes a été décidé, soit pour la vie, soit pour la mort. Le Sauveur a fait la propitiation pour son peuple, et il a effacé ses péchés. Le nombre de ses sujets est complet. “Le règne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux” sont sur le point d’être confiés aux héritiers du salut; Jésus va régner comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

Au moment où il quittera le sanctuaire, les habitants de la terre seront plongés dans les ténèbres. A cette heure lugubre, les justes devront vivre devant la face de Dieu sans intercesseur. Les restrictions qui pesaient sur les pécheurs étant levées, Satan exercera un empire absolu sur les impénitents irréductibles. La grâce divine sera parvenue à son terme. Le monde aura rejeté la miséricorde de Dieu, méprisé son amour et foulé aux pieds sa loi. Les méchants auront franchi les limites de leur temps de probation; l’Esprit de Dieu, auquel ils auront obstinément résisté, leur sera enfin retiré. N’étant plus protégés par la grâce divine, ils seront à la merci de Satan, qui plongera alors les habitants de la terre dans la grande détresse finale. Les anges de Dieu, ayant cessé de tenir en échec la violence des passions humaines, tous les éléments de discorde seront déchaînés. Le monde entier passera par une catastrophe plus redoutable que celle dans laquelle périt l’ancienne Jérusalem.

Un seul ange fit autrefois mourir tous les premiers-nés des Egyptiens et plongea le pays dans le deuil. Quand David pécha contre Dieu en faisant le dénombrement du peuple, un seul ange suffit pour produire l’hécatombe qui frappa

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»