Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Tempérance, Page 110

Chapitre 2 — Le corps est le temple du Saint-Esprit

La responsabilité du chrétien — “Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous? Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes”, dit Paul.

L'homme est l'ouvrage de Dieu, son chef-d'œuvre; il l'a créé en vue d'une noble destinée; sur chaque partie du tabernacle humain, Dieu désire inscrire ses lois. Chaque nerf, chaque muscle, chaque faculté mentale et physique doit conserver sa pureté.

Dans les plans de Dieu, le corps doit être le temple du Saint-Esprit. Nous voyons ainsi combien est lourde la responsabilité qui repose sur l'âme de chacun. ... Que d'hommes et de femmes doués de raison et d'intelligence dégradent volontairement leur âme et leur corps, alors qu'ils devraient employer leurs talents à la gloire de Dieu! Leur vie est faite d'agitations perpétuelles. Matchs de cricket et de football, courses de chevaux les absorbent entièrement. L'alcool, accompagné de son cortège de misères, souille le temple de Dieu. ... Les hommes font usage d'alcool et de tabac et gaspillent ainsi la vie qui leur fut accordée en vue d'une noble destinée. Les facultés que Dieu leur a données sont perverties, leurs sens sont avilis parce qu'ils ont servi à satisfaire les désirs d'un esprit charnel.

L'ivrogne vend son âme pour un verre de vin. Satan s'empare de sa raison, de ses affections, de sa conscience. Un tel homme détruit le temple de Dieu. L'usage du thé provoque de tels résultats. Et il y en a tant qui placent sur leur table l'agent de leur destruction!

L'homme n'a pas le droit de léser un seul des organes de son corps et de son esprit — Aucun homme, aucune femme n'a le droit d'entretenir des habitudes qui affaiblissent le fonctionnement d'un seul des organes du corps et de l'esprit. Celui qui pervertit ses facultés souille le temple du Saint-Esprit. Le Seigneur ne fera pas un miracle pour redonner la santé à ceux qui continuent à faire usage de drogues qui dégradent l'âme, l'esprit et le corps et font disparaître tout intérêt pour les choses spirituelles.

Ceux qui s'adonnent au tabac et à l'alcool n'apprécient pas leurs possibilités intellectuelles. Ils ne se rendent pas compte de la valeur des talents que Dieu leur a confiés; ils permettent à leurs facultés de décliner et de s'étioler.

Dieu désire que tous ceux qui croient en lui ressentent la nécessité d'un perfectionnement. Chaque faculté qui leur a été confiée doit être cultivée, aucune ne doit être négligée. Dieu veille sur l'homme, sa

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»