Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Tempérance, Page 177

Section 12 — Le défi actuel

Les défenseurs de la tempérance manquent à leurs devoirs aussi longtemps que par le précepte et l'exemple — par la parole, la plume et le vote — ils ne s'efforcent pas de faire aboutir des lois de prohibition et d'abstinence totale. — Ministère évangélique, 378.

Chapitre 1 — La situation présente

Les mêmes péchés sont répétés — Le jugement de Dieu sur les contemporains de Noé fut provoqué par des péchés semblables à ceux qui existent de nos jours. Nos contemporains commettent de tels excès dans le manger et le boire qu'ils sombrent dans la gloutonnerie et l'ivrognerie. L'intempérance engendrée par un appétit perverti, péché dominant du temps de Noé, excita les passions humaines et provoqua une corruption générale. La violence et le péché montèrent jusqu'aux cieux. Cette pollution morale fut finalement balayée de la terre par le déluge. ...

Les excès dans le manger, le boire et la façon de se vêtir finissent par devenir des crimes. Ils font partie des signes qui caractérisent les derniers jours et annoncent la venue imminente du Christ. Les hommes gaspillent le temps, l'argent et la vitalité physique que Dieu leur a confiés mais qui lui appartiennent pour se procurer des vêtements dont ils n'ont pas réellement besoin et des produits de luxe, qui, en satisfaisant leur appétit perverti, affaiblissent leur vitalité et sont une cause de souffrance et de déchéance. — Christian Temperance and Bible Hygiene, 11, 12.

Une succession de chutes — Depuis Adam jusqu'à notre époque, toutes sortes de crimes se sont perpétrés et chaque chute a été plus grave que la précédente. Les êtres humains que Dieu a créés n'étaient pas, comme aujourd'hui, dépourvus de santé, de beauté et de force.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»