Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Tempérance, Page 76

symboles employés doivent être au-dessus de tout reproche. — Rayons de Santé, 187, 188.

Le vin conseillé dans la Bible n'est pas enivrant — La Bible ne recommande nulle part l'usage du vin fermenté, que ce soit en tant que boisson ou symbole du sang du Christ. Notre simple bon sens nous montrera que le sang du Christ est mieux représenté par du jus de raisin pur et naturel que par du vin fermenté et enivrant. ... Nous déclarons que ce liquide ne devrait jamais figurer sur la table du Seigneur. ... Nous affirmons énergiquement que le Christ n'a jamais fait de vin fermenté; un tel acte aurait été en désaccord avec ses enseignements et l'exemple de sa vie. ... Le vin que le Christ fit à partir de l'eau, par une manifestation de sa puissance, était du pur jus de raisin. — The Signs of the Times, 29 août 1878.

Chapitre 5 — Les chrétiens et la production de composants de l'alcool

Beaucoup de ceux qui hésiteraient à faire boire un verre d'alcool à leur prochain se livrent à la culture du houblon. Ils combattent ainsi la cause de la tempérance. Je ne comprends pas comment des chrétiens possédant de telles lumières sur la loi divine peuvent sciemment cultiver du houblon, ou faire du vin et du cidre pour les vendre. — Christian Temperance and Bible Hygiene, 32.

Eviter l'apparence du mal — Quand des hommes et des femmes intelligents, qui se disent chrétiens, déclarent qu'il n'y a pas de mal à fabriquer du vin et du cidre pour les vendre, sous prétexte que lorsqu'ils ne sont pas fermentés ils n'enivrent pas, mon cœur se serre. Je sais qu'ils refusent d'envisager le problème sous tous ses angles, ils sont aveuglés par leur égoïsme, ils ne voient plus les terribles maux qui peuvent résulter de l'usage de tels stimulants. Je ne comprends pas comment nos frères et nos sœurs, désireux de ne pas présenter l'apparence du mal, peuvent se livrer à la culture du houblon, sachant ce qu'on en fait.

Ceux qui participent à la fabrication de ces breuvages et contribuent ainsi à créer un besoin de stimulants plus forts, recevront le salaire qu'ils méritent. Ils sont transgresseurs de la loi de Dieu; ils seront punis pour les péchés qu'ils ont commis et pour ceux que d'autres ont commis par leur faute, parce qu'ils ont placé la tentation sur leur chemin.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»