Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Tempérance, Page 9

Section 1 — L'intempérance démasquée

Chapitre 1 — La perfection originelle de l'homme

Créé parfait et beau — Doté d'un corps au fonctionnement admirable et aux formes harmonieuses, l'homme est sorti parfait des mains de son Créateur. — Christian Temperance and Bible Hygiene, 7.

Créé à son image, conçu pour être sa réplique, l'homme fut le couronnement de l'œuvre de Dieu. — The Review and Herald, 18 juin 1895.

Adam était un être noble, à l'esprit vigoureux; sa volonté était en accord avec la volonté divine, ses affections tournées vers le ciel. Son corps n'avait hérité d'aucune tare, et son âme portait l'empreinte de la divinité. — The Youth's Instructor, 5 mars 1903.

Il se tenait devant Dieu, plein de force, dans la perfection de l'humanité. Son être physique et moral était parfaitement développé et harmonieusement équilibré. — Redemption, or the Temptation of Christ, 30.

Dieu promet un parfait fonctionnement du corps — Le Créateur de l'homme a réglé le mécanisme de notre corps. Il a établi chaque fonction de façon merveilleuse et judicieuse et promis un parfait fonctionnement de la machine humaine, à condition que l'homme obéisse à ses lois et coopère avec lui. — Counsels on Diet and Foods, 17.

L'homme doit observer les lois de la nature — Une vie saine se traduit par un développement constant, et ce développement exige une obéissance parfaite aux lois de la nature. Tous les organes du corps doivent être maintenus en bon état et nullement gênés dans leur fonctionnement. — Manuscrit 47, 1896.

Dieu créa en l'homme tendances et désirs — Nos tendances naturelles et nos désirs viennent de Dieu et quand ils furent mis en nous, ils

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»