Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 234

Chapitre 23 — Autres paraboles

La curiosité du peuple était excitée, et on se faisait mille questions concernant le royaume dont Christ parlait et qu'on ne pouvait voir des yeux de la chair. Jésus connaissait toutes les perplexités qui agitaient les esprits de ses auditeurs, et, comme la multitude se pressait de nouveau autour de lui, il continua à les instruire par des paraboles.1Marc 4:21-34; Matthieu 13:24-52. “Il leur disait encore: Apporte-t-on une chandelle pour la mettre sous un boisseau, ou sous un lit? N'est-ce pas pour la mettre sur un chandelier? Car il n'y a rien de secret qui ne doive être manifesté, et il n'y a rien de caché qui ne doive venir en évidence. Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende. Il leur dit encore: Prenez garde à ce que vous entendez. On vous mesurera de la même mesure dont vous aurez mesuré, et on y ajoutera encore davantage pour vous qui écoutez. Car on donnera à celui qui a; mais pour celui qui n'a pas, on lui ôtera même ce qu'il a.”

Jésus se sert de la lumière d'une chandelle pour représenter ses doctrines qui illuminent les âmes de ceux qui les acceptent. Cette lumière ne doit pas être cachée au monde, mais doit projeter ses rayons bienfaisants pour éclairer et être en bénédiction à ceux qui la voient. L'instruction reçue par ceux qui écoutaient Jésus devait être communiquée par eux à d'autres, et passer ainsi à la postérité. Il déclare aussi qu'il n'y avait pas de secret qui ne dût être manifesté. Tout ce qui était dans le cœur, devait tôt ou tard être révélé par les actions, qui détermineraient si les semences avaient pris racine dans les esprits et porté de bons fruits, ou si les épines et les

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»