Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 371

Chapitre 38 — Deuxième Purification du temple

Comme Jésus entrait dans le parvis extérieur du temple, il fut frappé du spectacle qui s'offrit à lui; le parvis ressemblait à un marché de bétail. Aux beuglements des bœufs, aux bêlements des brebis, et aux roucoulements des pigeons se mêlaient le son de l'argent et les cris de disputes des trafiquants, dont quelques-uns étaient sacrificateurs et faisaient le service des choses saintes. Les saints abords du temple présentaient un spectacle pénible à ces Juifs consciencieux qui, tout en déplorant la profanation du saint lieu, étaient incapables de l'empêcher; car les dignitaires du temple s'adonnaient eux-mêmes au commerce qui se faisait dans le parvis, et à l'échange des monnaies. Ils étaient artificieux et avares; l'amour du gain faisait taire en eux tout scrupule religieux, et ils poussaient leur trafic à une telle extrémité qu'aux yeux de Dieu ils ne valaient pas mieux que des larrons.

Trois ans auparavant, au commencement de son ministère, Jésus avait chassé du temple ceux qui le souillaient par leur honteux trafic; et son air austère, sa divine majesté avaient frappé de crainte ces vils marchands. Vers la fin de sa mission terrestre, il entra de nouveau dans le temple de Dieu et le trouva souillé par les mêmes pratiques abominables et les mêmes profanateurs. Les sacrificateurs et les gouverneurs comprenaient peu l'œuvre sacrée que leur office leur imposait. A chaque fête de Pâque et des tabernacles, des milliers de têtes de bétail étaient abattues, et les sacrificateurs répandaient leur sang sur l'autel. Les Juifs s'étaient habitués à voir répandre le sang — purification du péché — surl'autel; ils avaient presque perdu de vue le fait que c'était

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»