Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 437

Chapitre 43 — Au jardin des oliviers

Le Rédempteur, en compagnie de ses disciples, se rendit lentement au jardin de Gethsémané.1Matthieu 26:36-56. La lune, en son plein, brillait dans un ciel sans nuages. Dans la ville, comme sur les collines environnantes, où les pèlerins accourus à la fête avaient dressé d'innombrables tentes, tout était rentré dans le silence.

Jésus s'était entretenu sérieusement avec ses disciples en les instruisant; mais en approchant de Gethsémané, il devint singulièrement silencieux. Ses disciples, très perplexes, regardaient son visage avec inquiétude, espérant y lire une explication du changement qui était survenu chez leur Maître. Ils l'avaient fréquemment vu abattu, mais ils ne l'avaient jamais vu si triste et si silencieux. A mesure qu'il avançait, cette étrange tristesse augmentait; et pourtant, ils n'osaient lui en demander la cause. Il chancelait comme s'il était sur le point de tomber. Ses disciples étaient impatients d'atteindre le lieu où leur Maître avait l'habitude de se retirer, afin qu'il pût se reposer.

En entrant dans le jardin, il dit à ses compagnons: “Asseyez-vous ici pendant que je m'en irai là pour prier.” Choisissant Pierre, Jacques et Jean pour l'accompagner, il alla plus loin, dans une retraite du jardin. Il avait eu la coutume de fortifier son esprit pour l'heure de l'épreuve et du devoir par des prières ferventes, et avait fréquemment passé toute la nuit dans cette retraite pour vaquer à cet exercice. Dans ces occasions, ses disciples, après avoir veillé et prie

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»