Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 48

Chapitre 4 — Jean-Baptiste

Au temps de la naissance de Jean, les Juifs étaient dans une condition déplorable. Dans le but de calmer l'esprit de révolte, il leur fut permis de conserver une espèce de gouvernement séparé; mais ils voyaient parfaitement que leur puissance et leur liberté étaient restreintes et qu'ils se trouvaient en réalité sous le joug des Romains. Les Romains prétendaient au droit de nommer à la sacrificature les hommes qui leur plaisaient et de les révoquer à volonté. C'était une porte par laquelle la sacrificature pouvait se corrompre. Des sacrificateurs qui n'étaient point divinement établis abusaient de leur charge et étaient infidèles à remplir les devoirs de leur sacerdoce. Par le moyen de l'argent et de l'influence, des hommes d'une moralité dépravée obtenaient la faveur de ceux qui étaient au pouvoir, et parvenaient ainsi à la sacrificature. Tout le pays était sous le poids de leur oppression, et il en résultait des révoltes et des dissensions. Dieu ne pouvait point manifester sa gloire et sa puissance à Israël par une sacrificature aussi corrompue. En conséquence de leur éloignement du Seigneur, les Juifs avaient vu leur foi s'obscurcir. Plusieurs des principaux introduisirent leurs propres traditions et les donnèrent au peuple comme des commandements de Dieu. Mais le temps déterminé était venu où Dieu allait favoriser son peuple. Les Juifs pieux attendaient dans un esprit d'ardentes prières la venue du Messie. Ils avaient cette confiance que Dieu n'abandonnerait point son peuple dans cette condition, pour être en opprobre parmi les gentils. Dans les temps passés, lorsqu'ils avaient crié à lui dans leur ardente détresse, il leur avait suscité un libérateur. Ils virent, par les prédictions des prophètes, qu'ils étaient arrivés au temps que Dieu avait fixé pour la venue du Messie; que lorsqu'il viendrait

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»