Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 484

Chapitre 46 — Le Calvaire

Ils emmenèrent Jésus en poussant des cris de triomphe; mais, leurs clameurs cessèrent un moment, lorsque, passant par un lieu retiré, ils virent au pied d'un arbre sec, le cadavre de Judas qui avait trahi Christ. C'était un spectacle horrible; son poids avait rompu la corde avec laquelle il s'était pendu à l'arbre; en tombant, son corps s'était affreusement déchiré, et dans ce moment, des chiens le dévoraient. On ordonna d'ensevelir aussitôt ces restes hideux, et la foule passa outre; mais on entendit moins de cris moqueurs, et bien des visages pâles révélaient les pensées pleines d'effroi qui agitaient leurs cœurs. Le châtiment semblait déjà tomber sur ceux qui étaient coupables du sang du Sauveur. VJC 484.1

Dans ce moment, la nouvelle de la condamnation de Jésus se répandit dans tout Jérusalem, remplissant de terreur et de crainte des milliers de cœurs, mais apportant une joie malicieuse à beaucoup de ceux qui avaient été repris par les enseignements du Sauveur. Les sacrificateurs s'étaient liés par promesse de n'inquiéter aucun des disciples, si Jésus leur était livré; de sorte que toutes les classes du peuple accoururent sur les lieux de cette scène révoltante, et que Jérusalem fut presque vide d'habitants. Nicodème et Joseph d'Arimathée n'avaient point été convoqués à la réunion du Sanhédrin, et aussi leurs voix ne se prêtèrent-elles point à la condamnation de Jésus. Ils assistaient à sa crucifixion, mais ils étaient incapables de changer ou de modifier sa terrible sentence. VJC 484.2

Les disciples et les croyants qui demeuraient aux environs, se joignirent à la foule qui suivait Jésus au Calvaire. La mère de Jésus y était aussi, soutenue par Jean, le disciple VJC 484.3

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»