Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 527

Chapitre 50 — Les femmes au sépulcre

Les drogues aromatiques avec lesquelles on devait embaumer le corps de Jésus avaient été préparées le jour précédant le Sabbat. Au premier jour de la semaine, les deux Marie et quelques autres femmes se rendirent de bon matin au sépulcre pour continuer d'embaumer le corps du Sauveur. Comme elles approchaient du jardin, elles furent surprises de voir le ciel admirablement illuminé, et de sentir la terre trembler sous leurs pieds. Elles hâtèrent leurs pas vers le sépulcre, et furent étonnées de voir que la pierre qui en fermait l'entrée avait été roulée, et que les gardes romains s'étaient éloignés. Elles remarquèrent une lumière qui enveloppait le sépulcre, et, regardant à l'intérieur, elles reconnurent qu'il était vide.

Marie se rendit alors en toute hâte vers les disciples, pour les informer que Jésus n'était plus dans le sépulcre où on l'avait mis. Pendant qu'elle s'y rendait, les autres femmes s'approchèrent de plus près, pour examiner l'intérieur du tombeau, et se convaincre que leur Seigneur n'y était plus. Tout à coup, elles virent un beau jeune homme revêtu de vêtements resplendissants, assis non loin de là. C'était l'ange qui avait roulé la pierre de l'entrée du sépulcre, et qui ne voulait point paraître sous un aspect qui eût terrifié les femmes qui avaient été les disciples de Jésus, et l'avaient assisté dans son ministère public. Mais alors même que l'ange cachât son éclat, elles furent grandement surprises et effrayées à la vue de la gloire divine qui l'entourait. Elles se détournèrent pour s'enfuir du sépulcre, mais le messager céleste leur adressa ces paroles douces et consolantes: “Pour vous,

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»