Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 543

Chapitre 52 — Dans la chambre haute

Lorsque les disciples arrivèrent à Jérusalem, ils entrèrent par la porte orientale, qui était ouverte les jours de fête. Les maisons étaient silencieuses et plongées dans l'obscurité; mais ils parcouraient les rues étroites éclairées par la lumière de la lune. Ils savaient qu'ils trouveraient leurs frères dans la chambre mémorable où Jésus avait passé la dernière nuit avant sa mort. C'est là que les disciples avaient passé le Sabbat en pleurant leur Maître. Maintenant ils n'avaient aucune envie de dormir, car des événements extraordinaires leur étaient racontés. A l'appel répété des deux voyageurs, des mains prudentes tirent les verrous de la porte; ils entrent; Jésus, qui avait été leur invisible compagnon de route pénètre avec eux dans la maison.

Ils trouvent les disciples assemblés, et dans un état d'excitation. L'espérance et la foi se combattaient dans leurs esprits. Le rapport de Marie-Magdelaine et de l'autre femme avait été entendu par tous les disciples; mais quelques-uns étaient trop désespérés pour croire ce qu'elles disaient. Pierre avait parlé avec une grande assurance et une grande ardeur de son entrevue avec le Seigneur ressuscité, ce qui avait fait une profonde impression sur les frères, dont la foi commençait à renaître. Lorsque les disciples d'Emmaüs entrèrent, apportant leurs joyeuses nouvelles, plusieurs voix les accueillirent en disant: “Le Seigneur est vraiment ressuscité, et il est apparu à Simon.”

Les deux disciples d'Emmaüs racontèrent comment le Seigneur leur avait ouvert les yeux, et leur avait expliqué l'enchaînement étroit des prophéties qui embrassent l'histoire depuis

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»