Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 69

Chapitre 6 — La tentation dans le désert

Après son baptême, Jésus “fut conduit par l'Esprit dans le désert”.1Matthieu 4:1-11; Luc 4:1-13. La mission de Christ allait commencer; mais il devait d'abord s'éloigner des scènes agitées de la vie, dans le but exprès de supporter une triple tentation en faveur de ceux qu'il était venu racheter. Après que Satan eut réussi à faire tomber Adam et Eve, il s'était vanté d'être le prince de la terre; et il est vrai que dans tous les âges du monde il a trouvé un grand nombre de disciples. Mais il n'avait pas réussi à s'unir l'homme déchu au point de régner suprêmement sur la terre. Quoique l'homme souffrît de la conséquence de sa désobéissance dans son état de chute, pourtant il n'était pas sans espérance. Il ne pouvait point, à cause de sa culpabilité, adresser directement ses supplications à Dieu; mais le plan de la Rédemption suggéré dans le ciel, transporta la sentence de mort sur un substitut. Il devait y avoir effusion de sang, car la mort était la conséquence du péché de l'homme. Dans la victime immolée, l'homme devait voir, en attendant le vrai sacrifice, l'accomplissement de cette parole de Dieu: “Tu mourras de mort.” Le sang répandu signifiait aussi une expiation, et indiquait dans l'avenir un Rédempteur qui viendrait un jour dans le monde, mourrait pour les péchés de l'homme, et rendrait ainsi justice à la loi du Père.

L'espérance du salut par Christ portait ceux qui avaient foi aux promesses de Dieu à observer rigoureusement la loi des sacrifices. Satan, qui observait ces sacrifices avec un grand intérêt, apprit bientôt que c'était un type préfigurant une expiation

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»