Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

La Vie de Jésus-Christ, Page 86

Chapitre 8 — Le caractère de Jean

Christ gagnait chaque jour de nouveaux disciples, et le peuple accourait en foule des villes et des villages pour l'entendre. Un grand nombre allaient à lui pour être baptisés; mais Christ ne baptisait personne; c'étaient ses disciples qui administraient cette ordonnance. Comme les disciples baptisaient un grand nombre de personnes, il s'éleva une dispute entre les disciples de Christ et les disciples de Jean sur la question de savoir si le baptême purifiait le pécheur de la culpabilité du péché. Les disciples de Jean répondaient que leur Maître n'administrait que le baptême de repentance, mais que les disciples de Christ baptisaient à une nouvelle vie. Les disciples de Jean furent jaloux de la popularité du nouveau prophète, et dirent à Jean en parlant de Christ: “Maître, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, auquel tu as rendu témoignage, le voici qui baptise, et tous vont à lui. Jean leur répondit: Personne ne peut rien recevoir, s'il ne lui a été donné du ciel.”1Jean 3:22-32.

Dans cette réponse, Jean leur répondit virtuellement: Pourquoi êtes-vous jaloux à mon égard? “Vous m'êtes vous-mêmes témoins que j'ai dit que ce n'est pas moi qui suis le Christ, mais que j'ai été envoyé devant lui. Celui qui a l'épouse est l'époux; mais l'ami de l'époux, qui est présent et qui l'écoute, est ravi de joie d'entendre la voix de l'époux; et c'est là ma joie qui est parfaite.”

Bien loin d'être jaloux en voyant prospérer le ministère de Christ, Jean se réjouissait du succès de l'œuvre que Jésus était venu accomplir. Il assurait à ses disciples que sa

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»