Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 104

Développer le Discernement spirituel, 5 avril

Mais l'homme naturel ne reçoit pas les choses de l'Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c'est spirituellement qu'on en juge. 1 Corinthiens 2:14.

Les joyaux de la vérité se trouvent dispersés dans le champ de la révélation; mais ils ont été enterrés par les traditions humaines, ensevelis sous les maximes et les commandements des hommes, et la sagesse du ciel a été pratiquement ignorée; car Satan a réussi à faire croire au monde que les paroles et les réalisations des hommes sont de grande importance. Le Seigneur Dieu, le Créateur des mondes, a donné l'Evangile au monde à un prix infini. Par cet agent divin, des sources joyeuses et rafraîchissantes de réconfort céleste et de consolation durable, ont été offertes à ceux qui s'approchent de la fontaine de la vie. Des veines de vérités restent à découvrir; mais les choses spirituelles se discernent spirituellement.

Les pensées obscurcies par le mal ne peuvent apprécier la valeur de la vérité telle qu'elle se trouve en Jésus. Quand l'iniquité est chérie, les hommes ne ressentent pas la nécessité de produire des efforts diligents dans la prière et la réflexion, pour comprendre qu'ils doivent connaître ou perdre le ciel. Ils se sont tenus si longtemps à l'ombre de l'ennemi, qu'ils considèrent la vérité comme on contemple des objets au travers d'une vitre fumée et imparfaite; car toutes choses semblent sombres et perverties à leurs yeux. Leur vision spirituelle est faible et sans fiabilité; car ils regardent l'ombre et se détournent de la lumière.

Mais ceux qui professent croire en Jésus, devraient toujours rester près de la lumière. Ils devraient prier chaque jour pour que la lumière du Saint-Esprit brille sur les pages du Livre sacré, afin de comprendre les choses de l'Esprit de Dieu. Nous devons nous confier d'une manière implicite en la parole de Dieu, ou nous sommes perdus. Les paroles des hommes, quelque grands qu'ils aient pu être, ne peuvent nous rendre parfaits, nous rendre aptes à toute bonne œuvre.

“Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité.” 2 Thessaloniciens 2:13. Dans ce texte, les deux agents qui contribuent au salut de l'homme sont révélés: l'influence divine, et la foi forte et vivante de ceux qui suivent Christ. C'est par la sanctification de l'Esprit et la foi en la vérité, que nous devenons collaborateurs de Dieu. — The Review and Herald, 1 décembre 1891.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»