Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 105

Chercher des trésors, 6 avril

Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache (de nouveau); et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a et achète ce champ. Matthieu 13:44.

L'Eglise d'aujourd'hui s'est, dans une grande mesure, contentée des vérités de surface de la révélation, qui sont si simples et si évidentes, que plusieurs ont estimé y trouver tout ce qui est essentiel, et ont été contents de les accepter. Mais le Saint-Esprit, agissant sur la pensée, ne lui permettra pas de rester paresseuse. Il éveille un désir ardent pour une vérité non mêlée d'erreur et de fausses doctrines. La vérité céleste récompensera le chercheur diligent. L'esprit réellement désireux de connaître ce qu'est la vérité ne restera pas indolent.

Le royaume des cieux est comparé à un trésor caché dans un champ. Matthieu 13:44. Il l'achète afin de le travailler, de le labourer entièrement; et de prendre possession de ses trésors. C'est la fonction du Saint-Esprit de diriger cette recherche et de la récompenser. Le chercheur, tandis qu'il sonde le champ, y trouve la trace de précieux minerais dont il cherche à estimer la valeur, et il plonge la tige plus profondément pour d'autres trésors précieux. Plusieurs filons sont ainsi découverts. Les gisements d'or de la terre ne sont pas autant entrelacés de veines de précieux minerais que ne l'est le champ de la révélation, rempli de pistes conduisant aux richesses insondables du Christ.

Le Seigneur souhaiterait que chacun de ses enfants croyants soit riche de foi; c'est là le fruit de l'action du Saint-Esprit sur le cœur. A partir du cœur, l'Esprit agit vers l'extérieur, développant un caractère que Dieu approuvera. Quel vaste champ de trésors de vérité Christ a-t-il ajouté au domaine de la foi offert à ses disciples! Nous avons besoin d'une foi plus grande si nous désirons une meilleure connaissance de sa parole. Le plus grand obstacle à notre réception de l'illumination divine, provient de ce que nous ne nous appuyons pas sur l'efficacité du Saint-Esprit. — Letter 38, 1896.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»