Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 109

Avec des cœurs humbles, 10 avril

Car ainsi parle le Très-Haut dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: je demeure dans les lieux élevés et dans la sainteté, mais aussi avec l'opprimé et celui qui est humilié dans son esprit, afin de ranimer les esprits humiliés, afin de ranimer les cœurs opprimés. Ésaïe 57:15.

Tous ceux qui s'approchent de la parole de Dieu pour y trouver une direction, avec un esprit humble et en recherche, déterminés à connaître les conditions du salut, comprendront ce que disent les Ecritures. Mais ceux qui mêlent à leur investigation de la parole un esprit qu'elle n'approuve pas, retireront de leur recherche un esprit qu'elle n'a pas imparti. Le Seigneur ne s'adressera pas à un esprit qui ne se sent pas concerné. Il ne gaspille pas son instruction avec celui qui est volontairement irrévérencieux ou souillé. Mais le tentateur éduque toute pensée qui se soumet à ses suggestions, et il désire annuler l'effet de la sainte loi de Dieu.

Nous avons besoin d'humilier nos cœurs, et de sonder avec sincérité et révérence la parole de vie; car seul l'esprit qui reste humble et contrit peut voir la lumière. Le cœur, la pensée, l'âme doivent être préparés à recevoir la lumière. Le silence doit régner dans l'âme. Les pensées doivent être tenues captives en Jésus-Christ. La connaissance de soi et la suffisance prétentieuses doivent être réprouvées en la présence de la parole de Dieu.

Le Seigneur parle au cœur qui s'humilie lui-même devant lui. Tandis que l'autel de la prière et le trône de la grâce sont saisis par la foi, nous recevons de la main de Dieu cette torche céleste qui éclaire notre obscurité et nous convainc de notre besoin spirituel. Le Saint-Esprit révèle la vérité divine à celui cherche avec sincérité le trésor céleste. Si nous nous soumettons à sa direction, il nous conduit dans toute la lumière. Tandis que nous contemplons la gloire du Christ, nous sommes changés en son image. Nous possédons cette foi qui agit par amour et purifie l'âme. Nos cœurs sont renouvelés et amenés à l'obéissance à Dieu en toutes choses. — The Review and Herald, 15 décembre 1896.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»