Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 127

Separer le vrai du fictif, 28 avril

Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront plus la saine doctrine; mais au gré de leur propres désirs, avec la démangeaison d'écouter, ils se donneront maîtres sur maîtres; ils détourneront leurs oreilles de la vérité et se tourneront vers les fables. 2 Timothée 4:3, 4.

On a beaucoup parlé du don du Saint-Esprit, et certains l'interprètent de telle sorte qu'il en est résulté un dommage pour les Eglises. La vie éternelle consiste à recevoir les éléments vivants des Ecritures et à accomplir la volonté de Dieu. Voilà ce que signifie manger la chair et boire le sang du Fils de Dieu. La vie et l'immortalité de l'Evangile apparaissent à ceux qui agissent ainsi; car la parole de Dieu est la vérité, l'esprit et la vie. Le privilège de se nourrir de la parole de Dieu est offert à tous ceux qui croient en Jésus-Christ comme en leur Sauveur personnel. L'influence du Saint-Esprit fait de cette parole, la Bible, une vérité immortelle qui donne au chercheur en prière, des nerfs et des muscles spirituels.

“Sondez les Ecritures puisque vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.” Jean 5:39. Ceux qui creusent sous la surface découvrent les gemmes cachés de la vérité. Le Saint-Esprit est présent aux côtés du chercheur sincère. Sa lumière éclaire la parole, grave la vérité dans l'esprit, qui lui découvre une importance toute nouvelle. Le chercheur est rempli d'un sentiment de paix et de joie jamais encore ressenti. Il réalise combien la vérité est précieuse. Une lumière céleste et nouvelle brille sur la parole, l'illuminant comme si chaque lettre se nuançait d'or. Dieu lui-même parle à l'intelligence et au cœur, donnant esprit et vie à la parole.

Tout vrai chercheur de la parole élève son cœur à Dieu, implorant l'aide de l'Esprit. Bientôt il découvre ce qui l'élève au-dessus de toutes les déclarations erronées des soi-disant professeurs, dont les théories faibles et chancelantes ne sont pas soutenues par la parole du Dieu vivant. Ceux qui ont inventé ces théories n'ont pas encore appris la première grande leçon: que l'Esprit et la vie de Dieu résident dans sa parole. S'ils avaient reçu dans leurs cœurs l'élément éternel contenu dans la parole de Dieu, ils verraient combien les efforts déployés pour obtenir du nouveau et du sensationnel sont ternes et sans intérêt. Ils doivent observer les principes élémentaires de la parole de Dieu. Ils auraient alors une parole de vie à communiquer au monde, qui distinguerait bientôt le froment de la paille, car Jésus en a laissé la promesse à ses disciples. — Selected Messages 2:38, 39.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»