Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 145

Parmi les étudiants, 16 mai

Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ-Jésus d'entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. Romains 8:11.

Le Seigneur Dieu du ciel a envoyé de temps à autre son Saint-Esprit pour toucher le cœur des étudiants de l'école (la faculté de Battle Creek), afin qu'ils puissent le reconnaître dans toutes leurs voies et se laisser diriger par lui. A certaines occasions, la manifestation du Saint-Esprit s'exerça si fortement que les études furent oubliées, et le plus grand enseignant que la terre ait jamais connu fit entendre sa voix: “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est aisé, et mon fardeau léger.” Matthieu 11:28-30.

Le Seigneur a frappé à la porte des cœurs, et j'ai vu que les anges de Dieu étaient présents. Les enseignants semblaient ne pas avoir besoin de pousser les étudiants à se préoccuper des choses de Dieu; mais Dieu veillait sur son école, et, bien que sa présence restait invisible, on pouvait cependant discerner son influence. Encore et encore apparurent des gages manifestes de la présence de la sainte sentinelle qui veillait sur l'école. Encore et encore la voix de Jésus se fit entendre aux étudiants, déclarant: “Voici: je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi.” Apocalypse 3:20.

Le Seigneur a attendu longtemps avant de pouvoir accorder au cœur les joies les plus grandes et les plus authentiques. Tous ceux qui s'attendent à lui avec des cœurs non partagés seront bénis par lui. Ceux qui ont ainsi regardé à lui voient plus distinctement Jésus comme celui qui porte le péché, et sont cachés dans le creux du rocher, pour contempler l'Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde. Quand nous comprendront son sacrifice pleinement suffisant, nos lèvres s'harmoniseront dans les thèmes de louange les plus élevés. — Special Testimonies on Education, 77, 78.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»