Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 160

L'Esprit sera finalement retiré, 31 mai

Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore, que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint soit encore sanctifié! Apocalypse 22:11.

Quand le message du troisième ange s'achèvera, la miséricorde ne plaidera plus en faveur des habitants coupables de la terre. Le peuple de Dieu aura accompli son travail. Ils ont reçu “la dernière pluie”, “les temps de rafraîchissement de la part du Seigneur” (Actes 3:19), et ils sont prêts pour l'heure de l'épreuve qui vient. Des anges vont et viennent dans le ciel. Un ange revenant de la terre annonce que son œuvre est accomplie; le test final a été présenté au monde, et tous ceux qui se sont révélés loyaux aux préceptes divins ont reçu le “sceau du Dieu vivant”. Apocalypse 7:2.

Jésus cesse alors son intercession dans le sanctuaire d'en-haut. Il lève ses mains et d'une voix forte déclare: “Tout est accompli”, et toute l'armée angélique dépose ses couronnes tandis qu'il annonce solennellement: “Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore, que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint soit encore sanctifié!” Apocalypse 22:11. Tous les cas ont été décidés, pour la vie ou pour la mort. Le Christ a accompli l'expiation pour son peuple et effacé leurs péchés. Le nombre de ses sujets est fixé. “Le royaume, la domination et la grandeur de tous les royaumes” (Daniel 7:27), sont sur le point d'être donnés aux héritiers du salut, et Jésus doit régner comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

Quand il quitte le sanctuaire, l'obscurité recouvre les habitants de la terre. Dans ce temps effrayant, les justes doivent vivre sous le regard d'un Dieu saint sans intercesseur. Ce qui retenait les méchants disparaît et Satan contrôle sans restriction les impénitents. La longue patience de Dieu touche à son terme. Le monde a rejeté sa miséricorde, méprisé son amour et foulé aux pieds sa loi. Les méchants ont passé la limite de leur temps de grâce; l'Esprit de Dieu, continuellement combattu, a été finalement retiré. — The Great Controversy, 613, 614.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»