Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 181

L'amour: meilleur temoin de la vérité, 21 juin

A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. Jean 13:35.

L'homme peut devenir un proche collaborateur de Dieu en réalisant la grande œuvre de la rédemption. Dieu attribue à chaque homme sa propre sphère d'action tandis qu'il a donné sa parole comme un guide pour la vie. Il a aussi donné le Saint-Esprit comme une puissance suffisante capable de vaincre toutes les tendances au mal héréditaires et entretenues et pour imprimer son propre caractère dans l'intermédiaire humain et, au-delà, dans le cœur de tous ceux qui se placeront dans sa sphère d'influence.

L'instrument humain est instamment appelé à coopérer avec Dieu, afin de révéler sa grâce, sa bonté et son amour, et de sensibiliser l'esprit des autres humains à de telles vertus. Chaque homme est appelé à devenir un instrument par lequel le Saint-Esprit puisse agir. Il ne peut parvenir à ce stade qu'en soumettant toutes ces capacités au contrôle de l'Esprit. Dieu a donné son Esprit au jour de la Pentecôte et, grâce à l'action de celui-ci sur les cœurs réceptifs, il a pu toucher ceux avec lesquels les croyants entrèrent en contact.

Par le moyen de nos relations de fraternité et de convivialité avec les êtres humains qui nous ressemblent, nous pouvons exercer une influence édifiante. Ceux qui sont unis dans une espérance et une foi commune en Jésus-Christ peuvent à leur tour devenir une bénédiction l'un pour l'autre. Jésus dit: “Je vous donne un commandement nouveau: aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres.” Jean 13:34. L'amour n'est pas qu'une impulsion, une émotion transitoire dépendant des circonstances; c'est un principe vivant, une puissance permanente. L'âme est nourrie par les courants d'amour pur qui coulent du cœur du Christ, comme une fontaine qui ne tarit jamais.

Oh! que le cœur est stimulé, et combien ses aspirations sont ennoblies, ses affections plus profondes grâce à cette communion! Par la discipline et l'éducation du Saint-Esprit, les enfants de Dieu s'aiment les uns les autres vraiment, sincèrement, sans affectation, “sans partialité, sans hypocrisie”. Jacques 3:17. Et tout cela parce que le cœur est épris du Christ. Notre affection mutuelle jaillit de notre relation commune avec Dieu. Nous constituons une seule famille. Nous nous aimons les uns les autres comme il nous a aimés. Quand nous les comparons à cet amour véritable, sanctifié et contrôlé, la courtoisie superficielle du monde, l'expression vide de sens de l'amitié et de ses effusions ressemblent à la paille en face du grain de blé. — The Ellen G. White 1888 Materials, 1508, 1509.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»