Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 185

Suivre les ordres du Capitaine, 25 juin

Soufre avec moi comme un bon soldat du Christ-Jésus. Il n'est pas de soldat en campagne qui s'embarrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé. 2 Timothée 2:3, 4.

Il reste peu de temps avant que ne se déclenche la guerre. Alors le Christ viendra, et les scènes de rébellion disparaîtront. Alors nos derniers efforts s'accompliront pour travailler avec le Christ et avancer la venue de son royaume. Certains de ceux qui se sont tenus au front du combat, résistant avec zèle à l'avance de l'ennemi tomberont à leur poste. D'autres contempleront avec peine les héros abattus, mais n'auront pas le temps de terminer l'œuvre. Ils devront serrer les rangs, saisir l'étendard des mains paralysées par la mort et, avec une énergie renouvelée, vengeront la vérité et l'honneur du Christ. Comme jamais auparavant, il convient de résister au péché et aux puissances des ténèbres. Notre époque exige un déploiement d'activité énergique et déterminée de la part de ceux qui croient en la vérité présente. Ils devraient enseigner la vérité à la fois par le précepte et par l'exemple.

Si le temps semble long jusqu'à la venue du Libérateur, si nous sommes courbés par l'affliction et usés par le travail, si nous désirons impatiemment voir notre mission se terminer et recevoir notre ordre de démobilisation, rappelons-nous — et que ce rappel fasse taire tout murmure — que Dieu nous laisse sur terre afin de faire face à des tempêtes et des conflits, afin de perfectionner le caractère chrétien, afin de connaître plus intimement Dieu notre Père et le Christ notre frère aîné, et afin de travailler pour le Maître en gagnant des âmes au Christ pour que nous puissions entendre ces paroles d'un cœur joyeux: “C'est bien, bon et fidèle serviteur, entre dans la joie de ton maître!” Matthieu 25:21.

Sois patient, soldat du Christ! Encore un peu de temps et celui qui doit venir viendra. La nuit de l'attente fatigante, de la veille et des larmes sera bientôt loin. La récompense sera bientôt là. Le jour de l'éternité va paraître. Ce n'est pas le moment de dormir ou de chercher l'indulgence dans des regrets inutiles. Celui qui prendra le risque de s'assoupir maintenant passera à côté de précieuses occasions de faire le bien. Nous avons le privilège béni de rassembler les gerbes pour la grande moisson. Chaque âme sauvée deviendra une étoile supplémentaire dans la couronne de Jésus, notre Rédempteur adorable. Celui qui est sur le point de laisser tomber son armure connaîtra de nouvelles victoires et rassemblera de nouveaux trophées pour l'éternité s'il accepte de demeurer ferme quelque temps encore au milieu du combat. — The Review and Herald, 25 octobre 1881.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»