Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 189

Pas de temps à perdre, 29 juin

La moisson est passée, l'été est fini. Et nous ne sommes pas sauvés! Jérémie 8:20.

Le Seigneur vient bientôt. L'histoire de la terre est proche de son terme. Etes-vous prêts à rencontrer le Juge de la terre? Ne perdez pas de vue que “le jugement est sans miséricorde pour qui n'a pas fait miséricorde”. Jacques 2:13. Qu'il sera terrible de constater au dernier jour que ceux qui nous ont été proches seront séparés de nous à jamais; de voir les membres de notre famille, peut-être nos propres enfants, dans la perdition; de trouver nos amis, ceux-là mêmes qui ont mangé à notre table parmi les perdus. Alors nous nous poserons la question: “Est-ce à cause de mon impatience, de mon comportement si peu chrétien? Est-ce parce que le moi n'a pas été contrôlé ou parce que la religion du Christ est devenue pour eux sans saveur?”

Le monde doit être averti de l'imminence du retour du Seigneur. Il nous reste très peu de temps pour achever l'œuvre. Des années sont passées dans l'éternité. Elles auraient pu être consacrées à la recherche essentielle du royaume de Dieu et de sa justice, et à la diffusion de la lumière en faveur des autres. Dieu appelle son peuple qui a reçu une grande lumière, qui est fondé dans la vérité et à qui une grande œuvre a été confiée, de travailler à présent pour lui-même et pour les autres comme il ne l'a encore jamais fait auparavant. Exploitez chaque capacité. Mettez en œuvre chaque force, chaque talent. Utilisez toute la lumière que Dieu vous a donnée afin de faire du bien aux autres. N'essayez pas de devenir des prédicateurs, mais devenez les serviteurs de Dieu.

Alors que la vérité est mieux comprise par les ouvriers, elle apparaît dans une clarté plus brillante. Alors que vous cherchez à en éclairer d'autres en plaçant votre esprit sous la sainte influence de l'Esprit de Dieu, votre attention sera attirée vers ces sujets qui revêtent un intérêt éternel. A travers de tels efforts, conjugués à la prière destinée à demander la lumière divine, votre propre cœur battra à l'unisson avec l'influence de la grâce de Dieu. Vos propres affections rayonneront avec toujours plus de ferveur divine et toute votre vie chrétienne sera plus vraie, plus sincère et plus pieuse. Ainsi, grâce au Christ demeurant dans le cœur, vous pourrez devenir ouvriers avec Dieu. — The Home Missionary, 1 février 1898.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»