Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 192

Des instruments au service de Dieu, 2 juillet

N'êtes-vous pas des hommes? Qu'est-ce donc qu'Apollos, et qu'est-ce que Paul? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l'a donné à chacun. 1 Corinthiens 3:5.

Les serviteurs de Dieu ne possèdent pas tous les mêmes dons, mais ils sont tous ses serviteurs. Chacun doit apprendre du grand Enseignant pour partager ensuite ce qu'il a reçu. Tous n'accomplissent pas le même travail mais, sous la sainte influence du Saint-Esprit, ils sont tous des instruments au service de Dieu. Dieu utilise une variété de dons pour mener à bien l'œuvre qui consiste à arracher des âmes appartenant à l'armée de Satan.

“Celui qui plante et celui qui arrose ne font qu'un, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre labeur.” 1 Corinthiens 3:8. Dieu, et non l'homme, est juge de l'œuvre accomplie par ses créatures, et il accordera à chacun la récompense qui lui revient. Il n'est pas donné à l'être humain de juger les serviteurs de Dieu. Le Seigneur seul reste le juge et le rémunérateur de toute bonne action.

“Celui qui plante et celui qui arrose ne font qu'un”, engagés dans la même œuvre, le salut des âmes. “Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.” 1 Corinthiens 3:9. Dans ce texte, l'Eglise est comparée à un champ cultivé, dans lequel les hommes sont au travail, soignant les vignes du Seigneur; elle est aussi comparée à un édifice appelé à devenir un temple saint pour le Seigneur. Le Christ est le maître d'œuvre. Tous sont invités à travailler sous sa direction, lui laissant le soin d'agir pour et à travers ses collaborateurs. Il leur donne le tact et la compétence nécessaires. S'ils suivent ses instructions, il couronne leur labeur de succès.

Nul ne doit murmurer contre Dieu, lui qui a confié une œuvre à chaque homme. Celui qui se plaint et s'irrite, recherchant sa propre voie, celui qui incite ses compagnons de service à adopter ses propres idées a besoin d'un attouchement divin avant d'être qualifié pour le travail quel qu'il soit.

Souvenez-vous que nous sommes tous ensemble ouvriers avec Dieu. Il est le Tout-Puissant, le vrai moteur de toute action. Ses serviteurs sont des instruments à son service. — The Review and Herald, 11 décembre 1900.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»