Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 193

Devenir des moyens de salut, 3 juillet

Car Dieu qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a brillé dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. 2 Corinthiens 4:6.

Les chrétiens, en effet, se doivent d'être les représentants de Jésus-Christ; ils ne peuvent en aucun cas agir en simulateurs. Le monde pourrait-il se faire une idée de ce qu'est Dieu en regardant ceux qui portent le nom du Christ mais n'accomplissent pas ses œuvres? Montreront-ils du doigt ceux qui prétendent être croyants mais qui ne le sont pas de tout leur cœur, qui renient les vérités sacrées, accomplissant les œuvres de l'ennemi, et diront-ils: “Oh! ce sont des chrétiens, mais ils mentent et trompent les hommes; on ne peut leur faire confiance”? De tels croyants ne représentent pas Dieu.

Mais Dieu ne permettra pas que le monde soit trompé. Le Seigneur possède un peuple à part sur terre, et il n'a pas honte de les appeler ses frères parce qu'ils accomplissent les œuvres du Christ. Ils démontrent leur amour pour Dieu, parce qu'ils gardent ses commandements. Ils portent l'image de Dieu. Ils sont en spectacle au monde, aux anges et aux hommes. Ils coopèrent avec les intelligences célestes et le Seigneur est ainsi honoré et glorifié par ceux qui accomplissent toutes ces bonnes œuvres.

La véritable piété du cœur est rendue manifeste par les bonnes paroles et par les bonnes œuvres; les hommes voient les actions de ceux qui aiment Dieu et sont ainsi conduits à glorifier Dieu. Le chrétien authentique abonde en bonnes œuvres; il porte beaucoup de fruit. Il nourrit l'affamé, vêt le démuni, visite les malades et assiste les affligés. Les chrétiens témoignent un intérêt sensible en faveur des enfants qui les entourent et qui, sous l'influence des subtiles tentations de l'ennemi, sont sur le point de périr. [...]

Nous sommes entourés de jeunes envers lesquels les membres de l'Eglise ont des devoirs; parce que le Christ est mort pour eux sur la croix du calvaire en vue de leur offrir le don du salut. Ils sont précieux aux yeux de Dieu qui désire leur bonheur éternel.

L'œuvre salvatrice du Christ n'est accomplie que lorsque les membres de l'Eglise y prennent part en brillant, parce que la lumière leur a été révélée et parce que la gloire du Seigneur s'est levée sur eux. Le Christ réclame une coopération volontaire de la part de ses collaborateurs et les invite à s'engager avec fermeté dans une œuvre sérieuse en faveur du salut des âmes. — The Review and Herald, 29 janvier 1895.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»