Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 254

Noé, 2 septembre

L'Eternel dit à Noé: Entre dans l'arche tol et toute ta famille; car j'ai vu que devant moi tu es juste parmi tes contemporains. Genèse 7:1.

A l'époque de Noé, la méchanceté était si grande dans le monde que Dieu ne pouvait plus la supporter et il dit: “J'effacerai de la surface du sol l'homme que j'ai créé.” Genèse 6:7. Mais il eut pitié et, dans son amour, offrit un refuge à tous ceux qui le désiraient. Il donna un message à Noé que celui-ci devait proclamer au peuple: “Mon Esprit ne restera pas toujours dans l'homme.” Genèse 6:3.

Il indiqua à Noé comment construire une arche et lui dit d'annoncer que Dieu allait faire tomber un déluge d'eau sur la terre pour détruire les méchants. Ceux qui accepteraient ce message et se prépareraient à cet événement par la repentance et la réforme seraient pardonnés et sauvés. Par contre, ceux qui refuseraient d'écouter les prières et les avertissements de Dieu, transmis par son serviteur Noé, se trouveraient séparés de Dieu et en conséquence, se verraient désormais refuser son amour et sa miséricorde infinis.

L'Esprit de Dieu chercha à toucher les hommes rebelles jusqu'au moment où, au temps choisi par lui, Noé et sa famille entrèrent dans l'arche et où, de sa main, il en referma la porte. La miséricorde divine était descendue du trône d'or, ayant cessé d'intercéder pour le pécheur impénitent.

Tous les hommes de cette génération n'étaient pas des idolâtres païens, au plein sens du terme. La plupart connaissaient Dieu et sa loi, mais ils ne se contentaient pas de rejeter le message du prédicateur fidèle; ils entraînaient avec eux d'autres personnes dans la désobéissance. Chacun, un jour ou l'autre, est testé sur son degré de confiance dans l'épreuve. Cette génération eut pleinement l'occasion de saisir les privilèges que Dieu lui offrait, tandis que Noé faisait résonner des cris d'avertissement sur la destruction imminente; mais ils préférèrent se soumettre à Satan plutôt qu'à Dieu et Satan les trompa, comme il avait trompé nos premiers parents. Il ne leur offrit que ténèbres et mensonges à la place de la lumière et de l'obscurité. Ses sophismes et ses séductions, étant en harmonie avec leurs vies dissolues, leur semblèrent acceptables, tandis que la vérité qui les aurait sauvés leur parut une illusion. — The Signs of the Times, 1 avril 1886.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»