Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 260

Gedeon, 8 septembre

L'Eternel se tourna vers lui et dit: Va avec cette force que tu as, et tu sauveras Israël de la main de Madian; n'est-ce pas moi qui t'envoie? Il lui répondit: Ah! Mon Seigneur, avec quoi sauverai-je Israël? Voici que ma parenté est la plus pauvre en Manassé, et je suis le plus petit dans la maison de mon père. L'Eternel lui dit: Mais je serai avec toi et tu battras Madian comme un seul homme. Juges 6:14-16.

Les miracles que Dieu a accomplis pour son peuple l'ont été à l'aide des moyens les plus humbles. Il confie la mise en œuvre de ses plans aux personnes qui lui sont pleinement dévouées. Quels que soient nos succès, il ne faut jamais oublier que l'honneur et la gloire en reviennent à Dieu. Car tout talent et toute puissance sont des dons qu'il nous a accordés.

Dieu teste jusqu'au bout la foi et le courage de ceux à qui il a confié la responsabilité de son œuvre. Les apparences sont souvent trompeuses. Notre foi défaille parfois malgré ses promesses réitérées.

“Ainsi dit le Seigneur” devrait être pour nous une affirmation fiable, indépendamment des raisonnements et impossibilités apparentes.

L'expérience de Gédéon et de son armée devait donner au peuple une leçon de simplicité et de foi. Ce dirigeant choisi par Dieu n'occupait en Israël aucun poste de responsabilité. Il n'était ni un dirigeant, ni un lévite, ni un prêtre. Il estimait être le plus petit dans la maison de son père. La sagesse humaine ne l'aurait pas choisi mais Dieu, lui, vit en Gédéon un homme intègre et courageux, d'une grande valeur morale, qui se méfiait de lui-même et qui désirait écouter et mettre en pratique les enseignements de Dieu.

Le Seigneur ne s'attache pas aux hommes puissants, brillants ou érudits. De tels hommes sont souvent orgueilleux et suffisants. Ils se croient assez compétents pour concevoir et mettre en œuvre des projets sans le conseil de Dieu. Ils s'écartent de la vraie vigne et deviennent cassants et stériles, comme des branches desséchées.

Le Seigneur rabaisse les fanfaronnades humaines et rend victorieux les plus faibles efforts, les moyens les plus inattendus, si ceux-ci correspondent au plan divin et sont accomplis avec humilité et confiance. — The Signs of the Times, 30 juin 1881.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»