Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 262

David, 10 septembre

Voici les dernières paroles de David. Oracle de David, fils d'Isaï, oracle de l'homme haut placé, du messie du Dieu de Jacob, du chantre agréable d'Israël. L'Esprit de l'Eternel a parlé par moi, et sa parole est sur ma langue. 2 Samuel 23:1, 2.

Dans la contemplation des œuvres de Dieu, les facultés de son esprit et de son cœur s'affermissaient et se développaient. Sa pensée, toujours en éveil, toujours prête à explorer de nouvelles profondeurs de l'amour de Dieu, y trouvait le thème de nouveaux cantiques. Les riches sonorités de sa voix, répétées par les collines, ressemblaient à des réponses aux chants d'allégresse des séraphins.

Cette vigoureuse et belle adolescence préparait David à s'asseoir un jour parmi les plus nobles personnages de la terre. Employées à célébrer les louanges de son Créateur, ses heures de méditation lui communiquaient une sagesse et une piété qui faisaient de lui l'ami de Dieu et des anges.

Qui peut mesurer les résultats de ces années de contemplation et d'activité passées sur les collines solitaires de Bethléhem? D'une part, la communion avec la nature et avec Dieu, le soin de ses troupeaux fait à la fois de périls et de délivrances, les chagrins comme les joies de son humble existence façonnaient son caractère et préparaient sa carrière future. D'autre part, les psaumes du “doux chantre d'Israël”, inspirés par ces situations diverses, se composaient peu à peu, en attendant de réchauffer l'amour et de fortifier la foi et la piété des âmes sensibles à travers tous les siècles à venir.

C'est ainsi que le jeune berger, marchant de force en force et de sagesse en sagesse, se préparait à la grande carrière qui l'attendait. — Patriarchs and Prophets, 642.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»