Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 269

Daniel, 17 septembre

Ensuite le roi éleva Daniel et lui fit de nombreux et riches présents. Il lui donna le commandement de toute la province de Babylone et l'établit chef suprême de tous les sages de Babylone. Daniel 2:48.

Confesser son appartenance au Christ implique davantage qu'un simple témoignage au cours d'une réunion. Daniel en est l'exemple même. On lui confia le poste de premier ministre du royaume de Babylone. Un certain nombre de grands personnages de la cour royale l'envièrent et cherchèrent à découvrir chez lui la faille qui leur permettrait de le discréditer auprès du roi. Mais Daniel était un homme intègre et ils ne trouvèrent rien à redire, ni dans son caractère, ni dans sa vie.

“Alors ces hommes dirent: Nous ne trouverons aucun motif contre ce Daniel, à moins que nous en trouvions un dans la loi de son Dieu.” Daniel 6:6. Ils se mirent d'accord pour demander au roi l'interdiction de faire de requête à quiconque, dieu ou homme, excepté le roi, pendant une durée de trente jours. Toute personne ayant dérogé à ce décret serait jetée dans la fosse aux lions.

Mais Daniel cessa-t-il de prier à la suite de ce décret? Au contraire, c'était le moment où jamais pour lui de prier avec davantage de ferveur. Lorsque Daniel sut que le décret était signé, il monta dans sa maison où les fenêtres de la chambre haute étaient ouvertes en direction de Jérusalem; et trois fois par jour il se mit à genoux, il pria et loua son Dieu, comme il le faisait auparavant. Daniel 6:11. Daniel ne chercha pas à cacher sa loyauté pour son Dieu. Il ne se mit pas à prier tout bas. Il le fit à voix haute et, devant la fenêtre ouverte vers Jérusalem, il adressa ses requêtes au ciel.

Cela nous montre que si notre vie est cachée avec Christ en Dieu, lorsque nous serons amenés devant les tribunaux à cause de notre foi, Jésus sera à nos côtés. Lorsque nous paraîtrons devant des dirigeants et des hauts fonctionnaires pour répondre de notre foi, l'Esprit du Seigneur nous éclairera et nous rendra capables de témoigner au sujet de la gloire de Dieu. Si nous sommes appelés à souffrir pour la gloire du Christ, nous irons en prison en plaçant toute notre confiance en lui, comme un petit enfant a confiance dans ses parents. C'est aujourd'hui qu'il faut cultiver la foi en Dieu. — The Review and Herald, 3 mai 1892.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»