Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 280

Timothée, 28 septembre

Je t'adjure, devant Dieu et devant le Christ-Jésus qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son avènement et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, convaincs, reprends, exhorte, avec toute patience et en instruisant. 2 Timothée 4:1, 2.

Cette exhortation solennelle, faite à un serviteur aussi fidèle que Timothée, est un témoignage puissant qui montre l'importance de la tâche pastorale. Paul assigne son disciple au tribunal de Dieu, l'engage à prêcher la parole et non les préceptes et les coutumes des hommes. Il l'enjoint d'être prêt à témoigner pour Dieu quand l'occasion s'en présente, devant les grandes assemblées comme devant les petits groupes, sur les routes et au coin du feu, aux amis et aux ennemis, en lieu sûr ou exposé aux tribulations, au péril, à l'opprobre, aux privations. L'apôtre craignait que la douceur de Timothée et sa tolérance ne le portent à négliger une partie essentielle de sa tâche. C'est pourquoi il l'exhortait à rester ferme à l'égard des pécheurs et à les réprimander sévèrement lorsqu'ils s'étaient montrés coupables de fautes graves. En outre, il fallait qu'il “supporte les souffrances” (2 Timothée 4:2) et remplisse bien son ministère. Il devait manifester la patience et l'amour du Christ, tout en justifiant et en appuyant ses réprimandes sur les enseignements de la parole.

Haïr et réprouver le péché, tout en montrant de la tendresse et de la pitié pour le pécheur, est une tâche difficile. Plus nous serons déterminés à atteindre la sainteté, plus notre perception du péché sera claire et plus nous serons capables de stigmatiser avec fermeté tout écart du droit chemin. Nous devons nous garder de toute sévérité excessive à l'égard de celui qui s'égare, mais il nous faut aussi compter sur la malignité extrême du péché. Témoignons aux pécheurs la patience et l'amour du Christ, mais ne montrons pas une trop grande tolérance envers leurs fautes, car ils considéreraient par la suite toute réprimande comme déplacée et injuste. — The Acts of the Apostles, 449, 450.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»