Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 281

Aquilas et Prisca, 29 septembre

Saluez Prisca et Aquilas, mes compagnons d'œuvre en Christ-Jésus, qui ont exposé leur tête pour sauver ma vie; ce n'est pas moi seul qui leur rends grâces, ce sont encore toutes les Eglises des païens. Romains 16:3, 4.

Paul entendait ainsi désavouer l'opinion grandissante dans l'Eglise selon laquelle l'Evangile pouvait être prêché avec succès par ceux-là seuls qui ne sont pas assujettis au travail manuel. L'apôtre démontrait, par sa vie même, comment les frères devaient se comporter partout où l'on ignorait les vérités évangéliques. Sa façon d'agir éveillait chez les humbles travailleurs le désir de faire quelque chose pour l'œuvre de Dieu tout en vaquant à leur labeur quotidien. Aquilas et Priscille n'avaient pas été appelés à consacrer tout leur temps à l'évangélisation. Cependant, Dieu se servit de ces modestes serviteurs pour montrer plus parfaitement à Apollos le chemin de la vérité.

Le Seigneur emploie différents moyens pour parvenir à ses fins. Tantôt il fait appel à des chrétiens doués de talents particuliers pour enseigner et prêcher l'Evangile, tantôt il choisit des hommes modestes qui n'ont jamais été consacrés au ministère et qui sont appelés cependant à jouer un rôle important dans le salut des âmes. Un vaste champ de travail est ouvert aux serviteurs de Dieu qui vivent de leurs propres ressources. Par ailleurs, de nombreux ministres de l'Evangile pourraient, en réservant une partie de leur temps à un travail manuel, faire de riches expériences personnelles. Certains prédicateurs capables seraient ainsi formés, par cette méthode, pour servir utilement dans les champs où les besoins sont pressants.

Quant au serviteur de Dieu qui a fait le sacrifice de sa vie pour le Seigneur et qui consacre tout son temps à prêcher l'Evangile, il porte un lourd fardeau. Il ne mesure pas son temps. Son traitement n'a pas d'influence sur son activité, et même s'il travaille dans de fâcheuses conditions, son œuvre pastorale n'en est nullement affectée. Il a reçu du ciel une mission, et c'est là qu'il porte les regards pour obtenir la récompense de l'œuvre qui lui a été confiée et qu'il a accomplie. — The Acts of the Apostles, 314, 315.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»