Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 298

Abandonner sa volonté, 16 octobre

Car c'est Dieu qui opère en vous le vouloir et le faire selon son dessein bienveillant. Philippiens 2:13.

Le Christ a promis à son Eglise le don du Saint-Esprit et cette promesse s'adresse autant à nous qu'aux premiers disciples. Mais comme toutes les autres promesses, elle est conditionnelle. Nombreux sont ceux qui croient aux promesses du Seigneur et s'en réclament; ils parlent du Christ et du Saint-Esprit, mais n'en reçoivent aucune bénédiction. Ils n'ont pas soumis leur âme aux divins agents afin qu'elle soit guidée et contrôlée par eux. On ne peut se servir du Saint-Esprit; c'est le Saint-Esprit qui nous utilise à son service. Par l'intermédiaire de son Esprit, Dieu “opère en vous le vouloir et le faire selon son dessein bienveillant.” Mais de nombreuses personnes ne l'acceptent pas. Elles préfèrent tout faire par elles-mêmes. C'est pourquoi elles ne reçoivent pas ce don céleste.

En effet, il n'est donné qu'à ceux qui espèrent humblement en l'Eternel et qui sont attentifs à ses directives et à sa grâce. Pour leur accorder sa puissance, Dieu attend qu'on lui en fasse la demande et qu'on soit prêt à le recevoir. Le don du Saint-Esprit, demandé par la foi, apporte avec lui toutes les autres bénédictions. Il est accordé en fonction des richesses de la grâce du Christ et de l'aptitude de chaque âme à le recevoir.

Quand l'Esprit de Dieu prend possession du cœur, il transforme la vie. On écarte les pensées pécheresses et on renonce aux actions mauvaises; l'amour, l'humilité et la paix prennent la place de la colère, de l'envie et des querelles. La joie prend la place de la tristesse et le visage reflète la joie du ciel. Personne ne voit la main qui soulève le fardeau, personne ne contemple la lumière qui descend des parvis célestes. La bénédiction est accordée quand, par la foi, l'âme se soumet à Dieu. C'est alors qu'une puissance invisible aux regards des hommes crée un être nouveau à l'image de Dieu.

Le Saint-Esprit est le souffle de la vie spirituelle au sein de l'être. Le don de l'Esprit est le don de la vie du Christ. Il permet aux disciples de manifester les attributs du Christ. — The Review and Herald, 19 novembre 1908.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»