Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 310

Davantage de membres consacrés, 28 octobre

Chaque jour avec persévérance, ils étaient au temple d'un commun accord, ils rompaient le pain dans les maisons et prenaient leur nourriture avec allégresse et simplicité de cœur; ils louaient Dieu et obtenaient la faveur de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés. Actes 2:46, 47.

Toute âme véritablement convertie éprouvera un désir intense de sortir d'autres hommes de l'obscurité de l'erreur, afin de les amener à la merveilleuse lumière de la justice du Christ. La grande effusion de l'Esprit de Dieu, qui illuminera la terre entière de sa gloire, ne descendra pas tant que le peuple de Dieu n'aura pas suffisamment la connaissance et l'expérience de ce que signifie être ouvriers avec Dieu. C'est quand il se sera pleinement consacré au service du Christ que Dieu reconnaîtra ce fait en déversant son Esprit de façon illimitée. Mais ceci ne pourra pas se produire tant que la plus grande partie de l'Eglise ne s'associera pas pleinement à Dieu. Ce dernier ne peut répandre son Esprit quand il y a tant d'égoïsme et de complaisance, quand règne un esprit typique de la réponse de Caïn: “Suis-je le gardien de mon frère, moi?” Genèse 4:9.

Si la vérité pour notre temps, si les signes qui se multiplient, indiquant que la fin de toutes choses est proche, ne sont pas suffisants pour réveiller l'énergie assoupie de ceux qui se réclament du Christ, une obscurité aussi grande que la lumière reçue à l'origine les envahira. Ils ne pourront pas même présenter un semblant d'excuse pour leur indifférence au grand jour du jugement. Ils ne sauront pas expliquer pourquoi ils auront refusé de vivre, de marcher et de travailler à la lumière de la vérité sainte de la parole, révélant ainsi par leur conduite, leur amitié et leur zèle, que la puissance et la réalité de l'Evangile ne peuvent être mises en doute.

Ce ne sont pas seulement les responsables d'Eglise, mais aussi les membres, qui ne cherchent pas, par le principe et l'exemple, à convaincre les hommes d'accepter la grâce salvatrice du Christ. Avec tact et finesse, avec une sagesse reçue d'en haut, ils devraient inciter les hommes à contempler l'Agneau de Dieu qui ôta le péché du monde. — The Review and Herald, 21 juillet 1896.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»