Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 359

Un tison arrache du feu, 16 décembre

L'Eternel dit à Satan: Que l'Eternel te réprime, Satan! Que l'Eternel te réprime, lui qui a fait porter son choix sur Jérusalem! N'est-ce pas là un tison arraché du feu? Zacharie 3:2.

Jésus parle de son peuple comme d'un tison arraché du feu et Satan comprend ce que cela signifie. Le Fils de Dieu endura d'infinies souffrances à Gethsémané et au calvaire pour sauver son peuple du pouvoir du Malin. Quand on considère l'œuvre de Jésus pour les âmes perdues, on l'imagine tout à fait plongeant sa main dans le feu pour les en retirer. Josué, qui représente le peuple de Dieu, se tient devant l'ange vêtu d'habits sales. Mais comme le peuple se repent d'avoir transgressé la loi de Dieu et, par la foi, se saisit de la justice du Christ, Jésus dit: “Otez-lui les vêtements sales” pour le “revêtir d'habits précieux”. Zacharie 3:4.

C'est la justice du Christ qui, seule, permet d'observer la loi. Les croyants qui rendent un culte sincère à Dieu et à sa vérité, qui affligent leur âme devant lui comme au grand jour de l'expiation, laveront les robes de leur caractère et les blanchiront dans le sang de l'Agneau. Satan cherche à lier l'esprit humain par des séductions, afin d'empêcher les hommes de se repentir et de croire que Dieu peut leur retirer leurs vêtements sales. Pourquoi vous accrochez-vous aux misérables défauts de votre caractère et, ce faisant, ne permettez-vous pas à Jésus d'agir en votre faveur?

Pendant le temps de détresse, le peuple de Dieu se trouvera dans la même situation que Josué. Les fidèles n'ignoreront pas l'œuvre accomplie dans le ciel par le Christ en leur faveur. Ils auront conscience que leurs péchés seront inscrits en leur défaveur, mais que ceux-ci seront effacés s'ils se sont repentis et saisis des mérites du Christ. [...] Ceux qui auront fait preuve d'une véritable repentance et qui, par une foi vivante en Christ, auront obéi aux commandements de Dieu, auront leur nom inscrit dans le livre de vie. Jésus les confessera devant le Père et devant l'armée sainte des anges en disant: “Ceux-là sont à moi; je les ai rachetés avec mon propre sang.” — The Signs of the Times, 2 juin 1890.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»