Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 361

Manger du fruit de l'arbre de vie, 18 décembre

Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises: Au vainqueur je donnerai à manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu. Apocalypse 2:7.

Ce message s'adresse à toutes nos Eglises. Vous ne pourrez mieux utiliser vos facultés d'entendement qu'en écoutant Dieu vous parler à travers sa parole. Il a fait de riches et abondantes promesses à ceux qui vaincront. Il ne suffit pas de participer au combat, encore faut-il le mener jusqu'au bout. Nous devrions ignorer ce que céder veut dire et combattre le bon combat de la foi jusqu'à la fin. Une victoire triomphale est promise au vainqueur. “Au vainqueur je donnerai à manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu.” Apocalypse 2:7. Tout ce qui fut détruit à la chute d'Adam sera restauré par la rédemption. Celui qui est assis sur le trône dit: “Voici, je fais toutes choses nouvelles.” Apocalypse 21:5.

Posons sur nous-mêmes un regard critique. N'avons-nous pas violé les vœux du baptême? Sommes-nous morts au monde et vivants en Christ? Recherchons-nous ces choses d'en haut, où siège le Christ à la droite de Dieu? Le câble qui nous amarre au Rocher éternel n'est-il pas coupé? Sommes-nous partis à la dérive vers la perdition? N'allons-nous pas faire des efforts pour remonter le courant? N'hésitons pas plus longtemps et manions les avirons avec vigueur; accomplissons nos premières œuvres, de peur de faire naufrage.

Il nous appartient de découvrir les défaillances et les péchés qui nous aveuglent, nous affaiblissent spirituellement et tuent notre premier amour. Sommes-nous trop attachés au monde ou trop égoïstes? Avons-nous trop d'amour pour nous-mêmes, pour la première place? Sommes-nous trop sensuels? Ou bien commettons-nous le péché des Nicolaïtes en transformant en lascivité la grâce de Dieu? Usons-nous et abusons-nous de la lumière et des privilèges divins en prétendant posséder sagesse et connaissance religieuse, alors que notre caractère est inconsistant et immoral? Quel que soit ce que vous avez cultivé et qui a fini par vous dominer, soyez déterminés à en venir à bout, de peur de vous perdre. — The Review and Herald, 7 juin 1887.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»