Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 38

L'Esprit attend patiemment, 30 janvier

Voici: je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui et lui avec moi. Apocalypse 3:20.

Tous, du plus vieux au plus jeune, ont besoin d'être enseignés de Dieu. L'homme peut nous enseigner à voir la vérité clairement, mais Dieu seul peut enseigner le cœur à recevoir la vérité d'une manière salvifique, ce qui signifie recevoir les paroles de la vie éternelle dans des cœurs bons et honnêtes. Le Seigneur attend patiemment de pouvoir instruire toute âme désireuse de l'être. Si cela ne se fait pas, la faute n'en revient pas à l'instructeur, qui y est disposé, lui, le plus grand enseignant que le monde ait jamais connu. Mais elle en revient à l'élève qui s'attache à ses propres impressions et à ses propres idées, et qui n'abandonne pas ses théories humaines pour venir être enseigné avec humilité. Il ne laisse pas sa conscience et son cœur être éduqués, disciplinés et formés pour travailler comme l'ouvrier travaille la terre, et comme l'architecte construit le bâtiment. “Vous êtes le champ de Dieu, l'édifice de Dieu.” 1 Corinthiens 3:9.

Tous ont besoin d'être travaillés, pétris et façonnés d'après le modèle divin. Le Christ vous dit, mes chers amis, jeunes et vieux, la vérité éternelle: “Si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme et si vous ne buvez son sang, vous n'avez pas la vie en vous [si vous ne prenez pas Christ comme votre conseiller, vous ne révélerez ni sa sagesse ni sa vie spirituelle]. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle. [...] Car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi en lui.” Jean 6:53-56. Il déclare aussi: “C'est l'Esprit qui vivifie. La chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie.” v. 63.

Ceux qui sondent les Ecritures, et cherchent avec ferveur à les comprendre, manifesteront la sanctification de l'Esprit à travers la croyance en la vérité, car ils la portent dans leurs cœurs mêmes, et possèdent cette foi qui agit par amour et purifie l'âme. Tous leurs nerfs et muscles spirituels sont nourris par le Pain de vie qu'ils mangent. — Manuscript Releases 8:162, 163.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»