Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 43

Participants de la nature divine, 4 février

Par elles les promesses les plus précieuses et les plus grandes nous ont été données, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. 2 Pierre 1:4.

Un chrétien normal est celui qui porte le Christ en lui, l'espérance de la gloire. Il aime la vérité, la pureté et la sainteté, et manifestera une vitalité spirituelle. Aimant la parole de Dieu, il cherche la communion avec ceux qui la connaissent, de sorte qu'il puisse saisir tout rayon de lumière que Dieu leur communique, qui révèle le Christ et le rend toujours plus précieux à l'âme. Celui qui possède une foi solide découvre que le Christ est la vie de l'âme et que jaillit en lui la source d'eau de la vie éternelle. Il se réjouit de pouvoir soumettre toute la puissance de son âme à son Seigneur. Le Saint-Esprit, avec son influence vivifiante, garde constamment une telle âme dans l'amour de Dieu.

Au chrétien, il est écrit: “Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur! Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, en nous faisant connaître celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu. Par elles les promesses les plus précieuses et les plus grandes nous ont été données, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise; à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, à la piété la fraternité, à la fraternité l'amour. En effet, si ces choses existent en vous et s'y multiplient, elles ne vous laisseront pas sans activité ni sans fruit pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ; mais celui qui ne les possède pas est un aveugle, il a les yeux fermés, il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. C'est pourquoi frères, efforcez-vous d'autant plus d'affermir votre vocation et élection: en le faisant, vous ne broncherez jamais. C'est ainsi que vous sera largement accordée l'entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.” 2 Pierre 1:2-11. — The Review and Herald, 11 décembre 1894.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»