Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 58

Avoir la pensée du Christ, 19 février

En effet: Qui a connu la pensée du Seigneur, pour l'instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. 1 Corinthiens 2:16.

Quand l'individu est converti par la vérité, l'œuvre de transformation du caractère se poursuit. En devenant obéissant à Dieu, la mesure de sa compréhension s'accroît. La pensée et la volonté de Dieu deviennent sa volonté, et, en recevant constamment le conseil de Dieu, il devient un homme à la compréhension toujours plus claire. On constate un développement général de l'esprit qui est placé sans réserve sous la direction de l'Esprit de Dieu.

Le résultat n'en est pas une éducation étriquée, produisant un caractère étriqué; au contraire, la personnalité se développe harmonieusement. Les faiblesses, perçues dans le caractère vacillant et sans force, sont éliminées. Une piété et une dévotion continuelles conduisent l'individu dans une relation si étroite avec Jésus-Christ qu'il reflète la pensée du Christ. Il est un avec le Christ, possède des principes solides et forts, une perception claire, qui est la sagesse venant de Dieu, source de toute lumière et de toute compréhension.

La grâce de Dieu est tombée sur l'âme humble, obéissante et consciencieuse, comme le soleil de justice. Elle fortifie les facultés mentales, et rend forts, d'une manière remarquable par une pratique et une obéissance continuelles, ceux qui désirent employer leurs capacités au service du Maître, aussi limitées soient-elles, qui croissent en grâce et dans la connaissance de Jésus-Christ, et qui portent beaucoup de fruits à la gloire de Dieu par leurs bonnes œuvres. De telle sorte que des hommes instruits et aux réalisations remarquables ont appris de fort précieuses leçons de l'exemple et de l'instruction des ces hommes sans éducation, comme le monde voudrait les appeler. Mais si leur vision était plus claire, ils comprendraient qu'ils ont obtenu leur connaissance dans l'école la plus cotée, l'école même de Jésus-Christ. [...]

La compréhension de la parole de Dieu est suivie par un remarquable développement des facultés humaines, car la parole de Dieu applique la vérité divine à l'âme, la purifiant et l'affinant par le moyen du Saint-Esprit. — The Review and Herald, 19 juillet 1887.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»