Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 60

Contempler le Christ, 21 février

Tournez-vous vers moi et soyez sauvés, vous, tous les confins de la terre! Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre. Ésaïe 45:22.

Pour atteindre l'objectif fixé par la loi, notre foi doit saisir la justice du Christ, l'acceptant comme notre justice. Par l'union avec le Christ, par l'acceptation de la justification par la foi, nous serons qualifiés pour entrer dans le travail de Dieu, pour être les collaborateurs du Christ. Si vous vous laissez dériver sur le courant du mal, et ne coopérez pas avec les agents célestes en s'opposant à la transgression dans votre famille, et dans l'Eglise, pour faire sa place à la justice éternelle, vous n'avez pas la foi.

La foi agit par amour et purifie l'âme. Par la foi, le Saint-Esprit agit dans le cœur pour y créer la sainteté, mais cela ne peut se faire si l'agent humain ne collabore pas avec le Christ. Nous ne serons prêts pour le ciel que suite à l'action du Saint-Esprit sur le cœur, car la justice du Christ sera notre seule lettre de créance qui nous donnera accès au Père. Pour recevoir la justice du Christ, nous avons besoin d'être chaque jour transformés par l'influence de l'Esprit, pour participer à la nature divine. Il appartient au Saint-Esprit d'élever le goût, de sanctifier le cœur, d'ennoblir l'homme dans sa totalité.

Que l'âme regarde à Jésus. “Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.” Jean 1:29. Personne ne sera forcé à regarder au Christ, mais la voix de l'invitation s'élève en supplications ardentes: “Regarde et vis.” En levant les yeux vers le Christ, nous comprendrons que son amour est sans parallèle, qu'il a pris la place du pécheur coupable, et lui a imputé sa justice sans tâche.

Quand le pécheur considère son Sauveur mourant sur la croix portant à sa place la malédiction du péché, contemplant son amour qui pardonne, l'amour s'éveille dans son cœur. Le pécheur aime le Christ, parce que celui-ci l'a aimé le premier, et l'amour est l'accomplissement de la loi. L'âme repentante réalise de Dieu qu'“il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute injustice”. 1 Jean 1:9. L'Esprit de Dieu agit dans l'âme du croyant, le rendant capable d'avancer d'un niveau d'obéissance à un autre, d'une force à une plus grande force, de grâce en grâce en Christ Jésus. — The Review and Herald, 1 novembre 1892.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»