Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 64

Coopérer avec l'Esprit, 25 février

Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme si j'étais présent, mais bien plus encore maintenant que je suis absent. Philippiens 2:12 (V. Segond 1910).

“Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici: (toutes choses) sont devenues nouvelles.” 2 Corinthiens 5:17. Rien ne peut, excepté la puissance divine, régénérer le cœur humain et remplir les âmes de l'amour du Christ, qui se manifestera toujours par l'amour envers ceux pour qu'il est mort. Le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la foi, la douceur, la tempérance. Quand un homme se convertit à Dieu, il découvre un nouveau goût moral, il reçoit une nouvelle puissance de motivation, et il aime les choses que Dieu aime, car sa vie est liée à la vie de Jésus par une chaîne d'or de promesses immuables. L'amour, la joie, la paix, et une gratitude inexprimable imprégneront l'âme, et le langage de celui qui est béni sera: “Ta gentillesse me fait devenir grand.” Psaumes 18:35 (KJV).

Mais ceux qui s'attendent à assister à un changement magique dans leurs caractères, sans un effort déterminé de leur part pour vaincre le péché, seront déçus. Nous n'avons aucune raison de craindre tant que nous regardons à Jésus, aucune raison de douter qu'il ne puisse sauver parfaitement tous ceux qui viennent à lui; mais nous pouvons constamment craindre que notre vieille nature reprenne sa suprématie, et que l'ennemi réussisse de nouveau à nous rendre captifs par un de ses pièges.

Nous devons travailler à notre propre salut avec crainte et tremblement, car c'est Dieu qui crée en nous le vouloir et le faire selon son bon plaisir. Avec nos puissances limitées, nous devons être aussi saints dans notre sphère que Dieu l'est dans la sienne. Selon notre possibilité, nous devons rendre manifestes la vérité, l'amour et l'excellence du caractère divin. Comme la cire prend la marque du sceau, de même l'âme doit prendre l'impression de l'Esprit de Dieu et retenir l'image du Christ.

Grandissons chaque jour en beauté spirituelle. Nous échouerons souvent dans nos efforts pour copier le divin modèle. Nous aurons souvent à nous incliner pour pleurer aux pieds de Jésus, à cause de nos manquements et de nos erreurs; mais nous ne devrons pas nous décourager. Nous prierons avec plus de ferveur, nous croirons davantage et essaierons avec encore plus de fermeté de grandir en la ressemblance de notre Seigneur. — Selected Messages 1:336, 337.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»