Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 66

Sanctifié mais pas sans péché, 27 février

Or, c'est par lui que vous êtes en Christ-Jésus qui, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, et aussi justice, sanctification et rédemption, afin, comme il est écrit: Que celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur. 1 Corinthiens 1:30, 31.

Distinguons la sanctification authentique de celle qui est fausse. La sanctification ne consiste pas simplement à professer et à enseigner la parole de Dieu, mais à vivre en conformité à sa volonté. Ceux qui disent être sans péché, prétendent à la sanctification, et qui placent leur confiance en eux-mêmes, ne réalisent pas le péril de la situation. Ils prennent comme ancre pour leurs âmes la supposition qu'après avoir expérimenté une fois la puissance sanctifiante de Dieu, ils ne courent plus le danger de tomber. Alors qu'ils déclarent être riches et opulents, n'ayant besoin de rien, ils ne savent pas qu'ils sont misérables, pauvres, aveugles et nus.

Mais ceux qui sont réellement sanctifiés connaissent leur propre faiblesse. Sentant leur besoin, ils chercheront la lumière, la grâce et la force en Jésus, en qui réside toute plénitude, et qui seul peut pourvoir à tous leurs besoins. Conscients de leurs propres imperfections, ils essaieront de ressembler davantage au Christ, et de vivre en accord avec les principes de sa sainte loi. Ce sentiment continuel d'impuissance les conduira à une dépendance totale de Dieu, de sorte que l'action de l'Esprit en eux serve d'exemple. Les trésors du ciel s'ouvriront pour pourvoir aux besoins de toute âme affamée et assoiffée. Tous ceux qui agissent ainsi sont assurés de contempler un jour la gloire de ce royaume dont l'imagination ne peut aujourd'hui se faire qu'une faible représentation.

Ceux qui ont ressenti la puissance sanctifiante et transformatrice de Dieu ne doivent pas commettre la dangereuse erreur de penser qu'ils sont sans péché, qu'ils ont atteint le niveau de perfection le plus élevé, et sont au-delà de la tentation. L'idéal que le chrétien gardera devant les yeux reste la pureté et le charme du caractère du Christ. Jour après jour, il peut embellir son caractère d'une nouvelle beauté, et refléter vers le monde toujours plus de l'image divine. — The Bible Echo, 21 février 1898.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»