Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 71

L'amour, 3 mars

Voyez, quel amour le Père nous a donné, puisque nous sommes appelés enfants de Dieu I Et nous le sommes. Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas: c'est qu'il ne l'a pas connu. 1 Jean 3:1.

Jean déclare: “Voyez, quel amour le Père nous a donné, puisque nous sommes appelés enfants de Dieu!” Aucun langage ne peut exprimer cet amour; nous ne pouvons décrire que partiellement cet amour qui surpasse toute connaissance. Il nous faudrait le langage de l'Infini pour exprimer l'amour qui a rendu possible que nous soyons appelés les enfants de Dieu. En devenant un chrétien, un homme ne se dégrade pas. Il n'y a pas de honte à être en relation avec le Dieu vivant.

Jésus a porté l'humiliation, la honte et le blâme que méritait le pécheur. Il était la Majesté du ciel, il était le Roi de gloire, il était l'égal du Père; et pourtant il a revêtu l'humanité de sa divinité, afin de toucher l'humanité par l'humanité, et de saisir la divinité par sa divinité. S'il était venu comme un ange, il n'aurait pas pu partager nos tristesses; mais il s'est revêtu de notre humanité, afin que, en tant que notre substitut et notre garant, il puisse vaincre le prince des ténèbres à notre place, et nous rendre vainqueurs par ses mérites.

A l'ombre de la croix du Calvaire, l'inspiration de son amour remplit nos cœurs. Quand je regarde à lui, qui fut percé par mes péchés, l'inspiration d'en-haut descend sur moi; et cette inspiration peut saisir chacun de vous par le Saint-Esprit. A moins que vous ne receviez le Saint-Esprit, vous ne pouvez porter l'amour de Dieu dans l'âme; mais par une connexion vivante avec le Christ, nous sommes inspirés d'amour, de zèle et de ferveur.

Nous ne sommes pas un bloc de marbre, qui peut refléter la lumière du soleil, mais que la vie ne peut animer. Nous sommes capables de répondre aux brillants rayons du soleil de justice; car tandis que le Christ illumine nos âmes, il donne lumière et vie. L'amour du Christ nous désaltère comme le cep donne sa nourriture au sarment. Si nous sommes greffés à lui, si nous avons été rattachés à la Vigne vivante fibre après fibre, nous manifesterons ce fait en portant de riches grappes de fruits. — The Review and Herald, 27 septembre 1892.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»