Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 97

L'humilité, 29 mars

Je priai l'Eternel mon Dieu et lui fis cette confession. Ah! Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et ta bienveillance envers ceux qui t'aiment et qui observent tes commandements! Nous avons péché, nous avons commis des fautes, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. Daniel 9:4, 5.

Une sanctification contrefaite porte en elle la prétention d'un esprit imbu de sa propre justice, ce qui est étranger à la religion de la Bible. La douceur et l'humilité sont les fruits de l'Esprit. Le prophète Daniel donne l'exemple de la sanctification véritable. Sa longue vie fut remplie d'un noble service rendu à son maître. Il fut un homme “bien-aimé” (Daniel 10:11) du ciel, et il fut gratifié d'honneurs rarement accordés aux hommes. Pourtant sa pureté de caractère et sa fidélité sans faille n'étaient égalées que par son humilité et sa contrition.

Au lieu de prétendre être pur et saint, ce prophète honoré s'identifia lui-même avec les pécheurs d'Israël, tandis qu'il plaidait devant Dieu en faveur de son peuple: “Car ce n'est pas à cause de nos œuvres de justice que nous te présentons nos supplications, c'est à cause de tes grandes compassions.” “Nous avons péché, nous avons été coupables... Car à cause de nos péchés et des fautes de nos pères, Jérusalem et ton peuple sont dans le déshonneur pour tous ceux qui nous entourent.”

Il déclare: “Je parlais encore, je priais, je confessais mon péché et le péché de mon peuple d'Israël”. Daniel 9:18, 15, 16, 20. Et quand, plus tard, le Fils de Dieu apparaît en réponse à ses prières pour l'instruire, il déclare: “Mon visage pâlit et fut décomposé, et je n'eus plus aucune force.” Daniel 10:8.

Ceux qui cherchent réellement à parfaire un caractère chrétien ne se laisseront jamais aller à penser qu'ils sont sans péchés. Plus leur pensée s'attarde sur le caractère du Christ et plus ils s'approchent de l'image divine, plus clairement ils discernent sa perfection sans tâche et plus profondément ils ressentent leurs propres faiblesses et leurs défauts. Ceux qui prétendent ne pas pécher, prouvent qu'ils sont bien loin de la perfection. Ce n'est que parce qu'ils ne possèdent pas de connaissance véritable du Christ, qu'ils peuvent s'imaginer refléter son image. Plus s'accroît la distance qui les sépare de leur sauveur, plus ils semblent justes à leurs propres yeux. — The Spirit of Prophecy 4:301, 302.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»