Ellen G. White Writings

<< Back Forward >>

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»

Vous recevrez une Puissance, Page 99

La ressemblance au Christ, 31 mars

Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté; mais nous savons que lorsqu'il sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu'il est. 1 Jean 3:2.

Le Christ vient bientôt sur les nuages du ciel, et nous devons nous préparer à le rencontrer, sans tâches ni rides ni rien de tel. Acceptons dès maintenant l'invitation du Christ. Il déclare: “Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez du repos pour vos âmes.” Matthieu 11:28, 29. Les paroles du Christ à Nicodème conservent leur valeur pratique pour aujourd'hui: “Si un homme ne naît de nouveau il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître? Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l'Esprit est esprit. Ne t'étonne pas que je t'aie dit: il faut que vous naissiez de nouveau. Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit: mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. Il en est ainsi de quiconque est né de l'Esprit.” Jean 3:5-8.

La puissance de Dieu doit convertir nos cœurs. Nous devons étudier la vie du Christ, et imiter le divin Modèle. Nous devons méditer la perfection de son caractère, et être changés en son image. Personne n'entrera dans le royaume de Dieu à moins qu'il ne domine ses passions, à moins que sa volonté ne soit captive de la volonté du Christ.

Le ciel est pur de tout péché, de toute souillure et de toute impureté; et si nous désirons vivre dans son atmosphère, si nous souhaitons contempler la gloire du Christ, nous garderons nos cœurs purs, nos caractères parfaits par sa grâce et sa justice. Nous ne nous laisserons pas captiver par les plaisirs et les amusements, mais nous nous préparerons pour les glorieuses demeures que le Christ est parti nous réserver. Si nous sommes fidèles, cherchant à être en bénédiction pour les autres, patients à bien faire, le Christ nous couronnera à son retour de gloire, d'honneur et d'immortalité. — The Review and Herald, 28 avril 1891.

«Back «Prev. Pub. «Ch «Pg   Pg» Ch» Next Pub.» Forward»