Larger font
Smaller font
Copy
Print
Contents

L'histoire de la Rédemption

 - Contents
  • Results
  • Related
  • Featured
No results found for: "".
    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents

    Chapitre 44 — La grande apostasie

    En révélant à ses disciples le sort de Jérusalem et les scènes de sa seconde venue, Jésus avait prédit les difficultés qu'ils allaient devoir affronter depuis le jour où il leur serait enlevé jusqu'à celui de son retour en puissance et en gloire. Du haut de la colline des Oliviers, le Sauveur voyait venir les orages qui allaient s'abattre sur l'Eglise apostolique. Pénétrant plus profondément dans l'avenir, il contemplait les tempêtes terribles, dévastatrices, qui atteindraient les disciples pendant les siècles de ténèbres et de persécution. En quelques phrases succinctes mais d'une signification redoutable, il prédit le sort cruel que les grands de ce monde infligeraient à l'Eglise de Dieu. Ses disciples étaient appelés à suivre le même sentier d'humiliations, d'opprobres et de souffrances que leur Maître avait foulé. L'inimitié dont le Rédempteur avait été l'objet allait se déchaîner contre ceux qui croiraient en son nom.HR 329.1

    L'histoire de l'Eglise primitive témoigne de l'accomplissement des paroles du Sauveur. Les puissances de la terre et de l'enfer étaient liguées contre Jésus-Christ en la personne de ses fidèles. Le paganisme, prévoyant que, si l'Evangile triomphait, ses temples et ses autels seraient détruits, mobilisa ses forces pour éliminer le christianisme. Les feux de la persécution s'allumèrent; dépouillés de leurs biens et chassés de leurs demeures, les chrétiens ont soutenu “un grand combat au milieu des souffrances”. Hébreux 10:32 (Segond). “D'autres encore subirent des moqueries et des coups de fouet, certains furent liés de chaînes et jetés en prison”. Hébreux 11:36. Un grand nombre d'entre eux scellèrent leur témoignage de leur sang. Nobles et esclaves, riches et pauvres, savants et ignorants furent massacrés sans pitié.HR 329.2

    Mais les efforts de Satan pour détruire l'Eglise du Christ par la violence étaient vains, car le grand conflit au cours duquel les disciples de Jésus étaient mis à mort ne s'arrêtait pas lorsque ces fidèles porte-drapeaux tombaient à leur poste. Bien qu'apparemment vaincus, ils étaient vainqueurs. Même lorsque des serviteurs de Dieu étaient égorgés, son œuvre se poursuivait sans relâche, l'Evangile continuait à se répandre et le nombre de ses adhérents allait en augmentant. Il pénétrait jusque dans des contrées demeurées inaccessibles aux enseignes des légions romaines. S'adressant aux autorités païennes qui encourageaient la persécution, un chrétien a pu dire: “Tuez-nous, torturez-nous, condamnez-nous... Votre injustice est la preuve de notre innocence... Votre cruauté ne sert de rien”. En agissant ainsi, vous rendez notre foi encore plus persuasive. “Nous croissons en nombre à mesure que vous nous moissonnez: le sang des chrétiens est une semence”.HR 330.1

    Des milliers de chrétiens étaient incarcérés et mis à mort, mais d'autres entraient dans l'Eglise et comblaient les vides ainsi laissés. Le sort de ceux qui subissaient le martyre pour leur foi était scellé, et le Seigneur les mettait au nombre des vainqueurs. Ils avaient combattu le bon combat, et ils devaient recevoir la couronne de gloire au retour du Christ. Les souffrances endurées par les chrétiens les rapprochaient les uns des autres et de leur Sauveur. L'exemple de leur vie et le témoignage de leur mort en martyrs plaidaient si bien en faveur de la vérité qu'au moment où on s'y attendait le moins, des sujets de Satan quittaient les rangs de celui-ci pour se rallier à Jésus-Christ.HR 330.2

    Larger font
    Smaller font
    Copy
    Print
    Contents